Bruno Guihéneuf

Les pierres striées jouent avec la lumière, alternant des zones brutes avec d’autres lisses et polies. Ces tracés fortement inscrits dans la matière peuvent évoquer tour à tour l’écorce des arbres vigoureux et la sève qui les irrigue, les rides et les plis malicieux de nos peaux, le sang qui circule, les courants d’une rivière, les ondes laissées sur le sable par la mer, les sillons de la terre, promesses de moissons, les plissements géologiques millénaires…